EN VOL AU DESSUS DES ROCHEUSES 0001 redimensionner

C’était la fin de notre troisième séjour dans les Montagnes Rocheuses canadiennes : après une première extension vers l’ouest ( côte Pacifique ), une deuxième vers le sud ( USA, Montana ), la troisième allait se faire dans les airs, afin de voir à quoi ressemblaient les Rocheuses vues du ciel.

 

Pour notre premier voyage au Canada, dans les Rocheuses, nous avions suivi un trajet classique : Calgary, Banff, l’Icefield Parkway, Jasper, extension à l’ouest vers la côte Pacifique par la Yellowhead Hwy ; Prince Georges, Prince Rupert ; l’inoubliable Passage Intérieur, Port Hardy au nord de l’île de Vancouver, Tofino sur la côte ouest de l’île, puis Victoria au sud, et enfin Vancouver.

En vol au-dessus des Montagnes Rocheuses Canadiennes, au Nord, dans le Parc National Jasper

Air Jasper Sight Seeing Tour

EN VOL AU-DESSUS DES ROCHEUSES EN VOL AU-DESSUS DES ROCHEUSES

Lors de notre deuxième séjour, le trajet était tout aussi classique, mais se déroulait à l’envers, avec une extension vers le sud : Vancouver, Kamloops, Wells Gray Provincial Park, le Mont Robson, Jasper, l’Icefield Parkway, Banff, la région de Kananaskis, le Parc National des lacs Waterton, puis le Parc National des Glaciers ( USA, Montana ), avant de finir par Calgary.

Pour notre troisième voyage, avec notre fils ainé et nos deux petits enfants, il s’agissait, bien sûr, de leur montrer les lieux emblématiques des Rocheuses canadiennes, mais aussi de découvrir des lieux moins courus, par des touristes ne passant qu’une semaine entre Banff et Jasper ; c’est ainsi que nous avons visité, en restant plusieurs jours à chaque endroit, le Parc National du Kootenay, le lac Bow, le lac O’Hara, le lac Emeraude, et les abords du Mont Robson en montant jusqu’au lac Kinney : un seul regret, celui de n’avoir pas fait l’excursion au lac Berg      ( au moins douze heures de montée avec portage, une nuit sous la tente, et une journée entière pour la descente !).

Dans nos différents carnets, nous insistons sur l’importance de rechercher ou de capter l’événement exceptionnel qui va transcender le voyage  ; nous pouvons ainsi retenir, de façon non exhaustive :

  1.   Le Passage Intérieur ( Inside Passage ), entre Prince Rupert et Port Hardy ( Canada, BC ) : traversée, en bateau, de plus de seize heures dans une nature presque vierge
  2.   The Great Bear Rainforest ( Canada, Smith Inlet, BC ) : observation du grizzli dans un cadre confidentiel
  3.   Expédition d’une journée à Skedans Village ( Canada, Louise Island, Haida Gwaii – anciennement îles de la Reine Charlotte -, BC ) : site magnifique où persistent de grandes maisons longues et des mâts             totémiques
  4.   Survol du glacier Kaskawulsh ( Canada, Yukon ) ; “aerial views of the Kaskawulsh Glacier”, montrant la rencontre spectaculaire de deux langues glaciaires
  5.   Survol du delta du fleuve Mackenzie d’Inuvik à Tuktoyaktuk ( Canada, Territoires du Nord-Ouest ) : maillage invraisemblable de canaux dans ce delta marécageux; collines de glace recouverte de terre ( pingo )
  6.   Raid de deux jours sur la Dempster ( Canada, Yukon/Territoires du Nord-Ouest ) : franchissement du cercle polaire arctique, dans la solitude la plus complète
  7.   Cabotage et chasse au phoque en terre de Baffin ( Canada, Nunavut ) : partage de la vie quotidienne avec une famille inuite
  8.   Chutes de la Rivière Brooks ( USA, Alaska ) : grizzli pêchant le saumon
  9.   Fjord de Nansen ( Groenland ) : instant d’éternité, où tout se désassemble et tout se reconstruit
  10.   Ourse polaire avec ses deux petits, à la dérive, sur un morceau de banquise disloquée ( côte est du Groenland )
  11.   Phoques se prélassant, pendant plus d’une heure, sur des rochers à fleur d’eau ( Spitzberg )

liste à laquelle nous ajoutons, le survol des Montagnes Rocheuses canadiennes.

Caractéristiques principales du Parc National de Jasper

  1. Il est situé dans les Montagnes Rocheuses, dans la province de l’Alberta; il se prolonge au Sud par le Parc National de Banff, et au Nord-Ouest par le Parc Provincial du Mont Robson.
  2. C’est le plus grand des parcs nationaux canadiens, couvrant 878 km².
  3. Il abrite le champ de glace de la Columbia ( Columbia Icefield ) avec ses grands glaciers, des sources chaudes ( Miette Hot Springs ), des lacs et des chutes; les principaux cours d’eau originaires du parc sont la Rivière Columbia, la Rivière Saskatchewan du Nord et la Rivière Athabasca.
  4. Ses sites les plus emblématiques sont le glacier de l’Athabasca où il est possible d’emprunter un bus à chenilles et le lac Maligne avec l’ile aux Esprits ( Spirit Island ).
  5. Les principaux animaux sauvages observés sont : le wapiti, l’élan, la chèvre de montagne, le mouflon, le caribou, l’ours noir et le grizzli. POLICE DE CARACTERE ET COULEUR
  6. La seule localité importante du parc est Jasper, où se situe le centre d’:www.pc.gc.ca/docs/v-g/pm-mp/lhn-nhs/jasperinformation_f.asp‎

Air Jasper Sight Seeing Tour : mode d’emploi

L’aéroport “Jasper Hinton Airport” est situé à quelques km à l’est de Jasper.

Les réservations peuvent se faire sur place, mais aussi par téléphone au 780 865 36 16 ou par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

La compagnie Air Jasper propose trois plans de vol : le Mont Robson, le champ de glace de la Columbia et le lac Maligne, ou une combinaison des deux, cette dernière option étant celle que nous avions choisie :

    Columbia Icefield / Maligne Lake TourMont Robson TourCombo Tour

Les avions sont des Cessna Turbo 210.

Le trajet effectue une grande boucle oblique du nord au sud et d’ouest en est ; pendant près de deux heures, l’avion survole successivement :

  • le lac Brûlé
  • le confluent de la Rivière Miette et de la Rivière Athabasca
  • la localité de Jasper
  • les lacs Pyramid et Patricia
  • la Yellowhead Hwy
  • puis après une boucle autour du lac Berg et du Mont Robson ( 3 954 m )
  • le lac Moose
  • la vallée de Tonquin, le lac Améthyste et les Ramparts
  • le Mont Edith Cavell et le glacier de l’Ange
  • la Rivière Athabasca
  • le lac Fortress
  • le glacier de la Columbia
  • le champ de glace de la Columbia
  • puis après une nouvelle boucle, le glacier de l’Athabasca
  • Endless Chain Ridge
  • Maligne Range
  • le Mont Brazeau
  • le lac Maligne
  • la Rivière Maligne
  • le lac Medicine
  • Queen Elisabeth Ranges
  • Miette Range
  • Jasper Hinton Airport

En vol au-dessus des Montagnes Rocheuses Canadiennes, au Nord, dans le Parc National Jasper : photographies aériennes ( safari-nordique.net - R & M-C Bugault )

Airplane Tour in the Canadian Rockies :aerial views ( safariarctique.fr - R & M-C Bugault )

Nous proposons de regarder ces photographies aériennes, prises au cours de ce survol, le 28 juillet 2007, afin de voir à quoi ressemblent les Rocheuses vues du ciel.

Par souci d’efficacité et de compréhension, elles sont présentées dans neuf diaporamas, dont le deuxième et l’avant-dernier s’enchaînent chronologiquement ; le premier est consacré à la localisation géographique et le dernier montre des photographies de sites emblématiques, vus d’avion, mais prises au sol.

Diaporama 1 : localisation géographique

Diaporama 2 : de Hinton au Mont Robson

Diaporama 3 : le Mont Robson

Diaporama 4 : du Mont Robson à « Columbia Icefield »

Diaporama 5 : « Columbia Icefield »

Diaporama 6 : de « Columbia Icefield » au lac Maligne

Diaporama 7 : le lac Maligne

Diaporama 8 : du lac Maligne à Hinton

Diaporama 9 : photographies de sites emblématiques vus d’avion, mais prises au sol 

    Jasper : Yellowhead Hwy, voie de chemin de fer, rivière AthabascaMont RobsonMont Edith Cavellchamp de glace de la Columbialac Maligne et lac Medicine

Et maintenant, bon vol !

Enjoy your flight over the Canadian Rockies !

Sources 

www.airjasper.com/‎
fr.wikipedia.org/
logo 2016 2 100

Bon à savoir

On ne peut pas aller partout sur le globe.

Si on en a la chance bien sûr rien ne vaut l'expérience de terrain.

On peut cependant participer en direct à la vie animale en les regardant agir grâce aux web cams installées de part de le monde, dans des lieux de plus en plus reculés: faites un tour par exemple avec les ours de Katmaï qui se régalent de leur pêche aux saumons, c'est EN CE MOMENT, en juillet, ensuite ils vont sur un autre spot pendant le mois d'août, pour réappaaraître en septembre.

KATMAI NATIONAL PARK, BROOKS FALLS (chutes de la rivière Brooks) en Alaska: http://explore.org/live-cams/player/brown-bear-salmon-cam-brooks-falls#sthash.3KtZvrLx

Dans "anecdotes et contes"

Illustration du conte inuit "la femme squelette"Le conte inuit de la femme squelette

Elle avait fait quelque chose que son père désapprouvait, mais dont personne ne se souvenait. Toujours est-il que son père l'avait traînée jusqu'à la falaise et précipitée dans la mer. Les poissons avaient mangé sa chair, dévoré ses yeux. Et elle gisait sous les eaux, son squelette ballotté par les courants.

Un jour, arriva un pêcheur. En fait, ils étaient plus d'un à pêcher à cet endroit, mais celui-ci avait été entraîné bien loin de chez lui et il ignorait que les pêcheurs des environs se tenaient à l'écart de cette crique, disant qu'elle était hantée.

Lire la suite...
Safari Nordique