TRI DEFINITIF143 redimensionner 715 900 600 100

Juillet-août 2013, quand le grand Nord vous tient : l’envie d’y retourner, encore et encore, est irrépressible…ainsi l’aventure de l’Arctique s'est réalisée une fois de plus cet été.

Après une croisière polaire dans la baie d’Hudson, un cabotage sur l’ile de Baffin, une dérive côtière sur la côte Nord-Est du Groenland, nous découvrons maintenant le Spitzberg.

Des pics enneigés, des glaciers tombant directement dans l’océan, une banquise aux confins du Pôle Nord, et bien sûr toujours l’ours polaire, le seigneur de l’Arctique : c’est du moins l’idée que l’on s’en fait. La réalité va-t-elle être à la hauteur de nos attentes ?

 

DU SPITZBERG A L’ILE BLANCHE PAR LA TERRE DU NORD-EST

TRI DEFINITIF97 redimensionner 669 900 600 100

Expédition au Spitzberg avec Grands Espaces
A bord de l’Ocean Nova : du 26 juillet au 5 août 2013
Chef d’expédition : Christian Kempf
Commandant : Oleg Klaptenko
Photographies et vidéos : Régis et Marie-Chantal Bugault
( l’Arctique en images -Spitzberg en 300 images)

En route pour Longyearbyen

AVION SURVOL SPITZBERG

 Ainsi, c’est presque le cœur battant que nous montons à bord d’un avion d’Europe Airpost, spécialement affrété par Grands Espaces, pour raccourcir le temps d’accès au Spitzberg, grâce à un vol direct.

TRI DEFINITIF05 redimensionner 577 150 100 100 cEn quatre heures quinze, nous voici à Longyearbyen : l’ours polaire est immanquable; il nous attend devant le tapis à bagages, à la descente de l’avion.

            

Longyearbyen, capitale du Spitzberg                                                        

C'est la ville la plus septentrionale de la planète, située au fond de l'Adventfjorden.

TRI DEFINITIF06 redimensionner-578-900-600-100

TRI DEFINITIF11 redimensionner 583 150 100 100 cElle fut crée en 1906 pour exploiter le charbon. Une balade le long de l’Advental permet de découvrir quelques prototypes de la faune (rennes, bernaches nonettes, sternes arctiques) et de la flore locale, d’apercevoir des chiens de traineaux dans leurs chenils en plein air, actuellement en plein "chômage technique", attendant les neiges automnales et les touristes en mal de balades en traineau.

Maintenant c’est la préservation de toute espèce « de graines » existant dans le monde qui sont enfouies dans une des collines de Longyearbyen : le Svalbard Global Seed Vault. De façon étonnante pour une si petite capitale, dans un pays de 3 000 habitants à peine, il existe une université où les étudiants se perfectionnent dans les spécialités liées à l’Arctique.

MACAREUX MUSEE LONGYARBYENFaites un petit tour au musée de Longyearbyen, l’exposition vous met dans le bain, permettant de réviser vos classiques arctiques : morse, renard arctique, renne, mouette, goéland et ours empaillé de fraîche date, vous invitent à... quitter le musée pour aller s’aérer sur le terrain.

TRI DEFINITIF09 redimensionner 581 150 100 100 cSi le musée ne vous tente pas, et si vous voulez vous dépayser, passez par la case Eglise (« Kirke ») : vous verrez comment dans le même espace (bien sûr après avoir laissé vos chaussures à l’entrée et revêtu des chaussons d’intérieur !), on peut faire côtoyer le spirituel,lematériel, et la convivialité nordique, sans oublier de faire ses dévotions à « polar bear ». Enfin vous pourrez vous recueillir devant l’autel, situé à l’extrémité de ce  vaste « open space ».

 Branchez vous sur cette webcam et vous aurez tout vu (en « live » mais aussi en archives)…ou presque, de cette capitale !

Embarquement immédiat

TRI DEFINITIF26 redimensionner 598 150 100 100 c

 Cinq bateaux au mouillage sont en attente des voyageurs ; essayons de ne pas nous tromper de croisière, sautons dans les zodiacs, et que l’aventure commence…

L'Ocean Nova

Un bateau moderne et confortable de 73 mètres de longueur et de 19 mètres de largeur : c'est l'ancien « Sarpik Ituk ». Il a été construit en 1992 au Danemark et fut un express côtier au Groenland. TRI DEFINITIF33 redimensionner 605 150 100 100 cIl a été totalement réaménagé en 2006, et bat pavillon des Bahamas. Le salon panoramique est remarquable avec son distributeur gratuit et à volonté de café et chocolats chauds, bienvenus après les sorties en zodiac rafraichissantes, ses innombrables baies vitrées, qui rendent paresseux : à quoi bon aller dehors puisque le paysage s’offre à nous sans restriction ; mais pour les plus courageux, quel bonheur d’accéder à cette passerelle adjacente qui permet d’être au froid, au vent, en contact direct avec cette nature grandiose.
PASSERELLE COMMANDEMENT OCEAN NOVA

Caractéristiques techniques

Longueur : 73 m / Largeur : 19 m ; Tirant d’eau : 3,4 m
Vitesse maximum : 12 noeuds ou 22,2 km/h
Nombre de passagers : 73 maximum ; Membres d’équipage russe et guides francophones : 38
Nombre de cabines : 38, toutes avec hublot, toilettes et douche ; Nombre de Zodiacs : 8
Classification glace : 1B ; Pavillon : Bahamas.

Consulter le plan du navire

017 Vénus arctique excercice d'abandon redimensionnerLarguez les amarres

A peine installés, c’est l’appel pour l’obligatoire et rituel exercice d’abandon du navire :il s’agit de montrer les procédures d’évacuation avec enfilage de combinaison étanche et de flottaison pour les passagers, lors d’un naufrage. Nul ne peut s’y soustraire, afin d’éviter les précédents fâcheux comme ceux du Titanic ou du Concordia !

Cette nuit, la houle nous berce… Le soleil de minuit est installé du 19 avril au 23 août. Nous sommes donc dans une lumière « solaire » permanente.

TRI DEFINITIF38 redimensionner 610 150 100 100 cComment enfin dormir ? L’exaltation induite par tant de luminosité est combattue par un épais rideau d’occultation dans les cabines, donnant une impression de fausse nuit, puisqu'à l’instar d’un interrupteur, ou plutôt comme sur une scène de théâtre, on peut à tout moment pratiquer le lever ou le baisser du rideau ; dehors gaillardement le soleil ne se couche pas ; il y a tout juste une petite diminution de son intensité, le soleil remontant au-dessus de l’horizon, dès trois heures du matin… tout se paye. A contrario, la nuit polaire commence le 26 octobre et se termine le 16 février, avec un manque de lumière pendant plus de quatre mois.

Et c’est déjà demain ; ce matin, le soleil est radieux, annonciateur d’une température plus tempérée que polaire : le réchauffement climatique, est-ce donc pour tout de suite ? Les températures sont très contrastées entre le sud et le nord. La moyenne en juillet dans le sud du Spitzberg est de 5° ; par contre, à fleur de glacier sur les zodiacs, malgré le soleil, on a 0°, lorsque le vent se fait présent à l’accélération du zodiac : heureusement que l’on a prévu de s’emmitoufler !

Ci-joint les relevés météorologiques :

Relevé météorologique de Longyearbyen

Mois Jan Fev Mar Avr Mai Juin Juil Aou Sep Oct Nov Dec Année
Température minimale moyenne (°C) -20 -21 -20 -16 -7 -1 3 2 -3 -9 -14 -18 -9,5

Température moyenne (°C)

-16,5 -17 -16,5 -12,5 -5 1 5 4 -0,5 -6,5 -11 -14,5 -6

Température maximale moyenne (°C)

-13 -13 -13 -9 -3 3 7 6 2 -4 -8 -11 -3

Précipitations (mm)

22 28 29 16 13 18 24 30 25 19 22 25 271

Source :Longyearbyen Climate Guide1

A-t-il fait beau ? Les cinq premiers jours, c'est un Spitzberg de carte postale dont on nous a demandé de garder le secret ; ensuite la banquise a été traversée par des brumes et parfois un soleil doux du soir ; enfin le vrai Nord polaire s'est vraiment offert à nous pendant 48 heures avec brouillard, pluie plus ou moins intense, accompagné d'une descente des températures ; mais sinon comment aurions-nous apprécié un changement de cap avec la remontée vers le Nord-Ouest le long de Nordaustlandet ....pour retrouver un soleil plus ardent ?

Bon à savoir

On ne peut pas aller partout sur le globe.

Si on en a la chance bien sûr rien ne vaut l'expérience de terrain.

On peut cependant participer en direct à la vie animale en les regardant agir grâce aux web cams installées de part de le monde, dans des lieux de plus en plus reculés: faites un tour par exemple avec les ours de Katmaï qui se régalent de leur pêche aux saumons, c'est EN CE MOMENT, en juillet, ensuite ils vont sur un autre spot pendant le mois d'août, pour réappaaraître en septembre.

KATMAI NATIONAL PARK, BROOKS FALLS (chutes de la rivière Brooks) en Alaska: http://explore.org/live-cams/player/brown-bear-salmon-cam-brooks-falls#sthash.3KtZvrLx

Dans "anecdotes et contes"

Illustration du conte inuit "la femme squelette"Le conte inuit de la femme squelette

Elle avait fait quelque chose que son père désapprouvait, mais dont personne ne se souvenait. Toujours est-il que son père l'avait traînée jusqu'à la falaise et précipitée dans la mer. Les poissons avaient mangé sa chair, dévoré ses yeux. Et elle gisait sous les eaux, son squelette ballotté par les courants.

Un jour, arriva un pêcheur. En fait, ils étaient plus d'un à pêcher à cet endroit, mais celui-ci avait été entraîné bien loin de chez lui et il ignorait que les pêcheurs des environs se tenaient à l'écart de cette crique, disant qu'elle était hantée.

Lire la suite...
Safari Nordique